Aller au contenu principal

Les organisations patronales prennent des initiatives

L'Adepale et la Fict trouvent une cohérence à construire une convention collective commune. © Fict

Trois organisations de l’agroalimentaire s’allient pour mettre des dispositifs d’épargne et d’intéressement à la portée des PME : la Fict (industries charcutières, traiteurs et transformatrices de viandes), l’Adepale (produits élaborés) et l’Alliance 7 (épicerie et nutrition spécialisée) et les industries diverses associées. Ces dispositifs sont : un régime de participation ; un accord-type d’intéressement ; un plan d’épargne interentreprises et un plan d’épargne retraite collectif (Perco).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Un accord de rattrapage des heures chez Labeyrie

Dans l’atelier de transformation de foies gras Labeyrie à Came (Pyrénées-Atlantiques), a été…

Dossiers
Des fibres dans les arcanes communautaires

Roquette Frères a mis trois ans à obtenir la reconnaissance européenne d’une allégation santé (…

Volailles
« Il va manquer beaucoup de foies gras »

Les Marchés Hebdo : L’élevage de canards à foie gras a…

Viandes
Trop d’obstacles pour la filière équine

La chute est nette : sur les quatre premiers mois de 2017, les abattages français d’équidés ont…