Aller au contenu principal

Les négociations commerciales une nouvelle fois sous tension

Les demandes de déflation sont systématiques. © © Gutner archives

Les négociations commerciales touchent à leur fin, la date du 28 février approchant. Les échanges restent vifs entre industriels et distributeurs, dans un contexte de hausse des matières premières.

Dans la dernière ligne pour finaliser les contrats 2017, la filière agroalimentaire est sur les dents. Comme chaque année, la tension est palpable. Le 9 février dernier, le ministre de l’Économie et des Finances, Michel Sapin, et le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Stéphane Le Foll, ont réuni un nouveau comité de suivi des relations commerciales après celui tenu le 20 décembre dernier. Dans ce cadre, l’Ania a redemandé aux enseignes de respecter la loi et de prendre en compte la réalité économique de leurs fournisseurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Fêtes de fin d’année périlleuses pour l’industrie

Conséquences de l’influenza aviaire sur l’industrie du foie gras, hausse des…

Dossiers
Élections : la LME, sujet de doléances auprès des candidats

Après de nouvelles négociations commerciales très tendues, plusieurs…

Dossiers
La distribution tisse sa toile dans l’industrie

Parce que l’accès à la matière première constitue un enjeu de plus en plus…

Dossiers
Comment et pourquoi valoriser sa responsabilité sociétale

De plus en plus demandée par la grande distribution, par les consommateurs ou par les pouvoirs…