Aller au contenu principal

Les laitiers s’y préparent depuis la loi Sapin II

Les contrats sont obligatoires dans la filière laitière depuis 2012. © Réussir

La filière laitière est dans une situation un peu particulière, la contractualisation étant obligatoire depuis 2012. Le vote de la loi Sapin II en décembre 2016 a apporté une nouvelle donne, avec l’obligation de prendre en compte les coûts de production dans les contrats. Depuis, la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) travaille à proposer aux producteurs laitiers des contrats-cadres à tiroir, qui vont devenir le socle de la négociation à l’occasion du prochain vote de la nouvelle loi Alimentation. « Il faut que les organisations de producteurs soient en mesure de proposer de nouvelles conditions de fonctionnement sous forme d’accord-cadre.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
Les producteurs de Danone acceptent le nouveau calcul du prix du lait

Danone a annoncé mardi que tous les éleveurs fournissant ses cinq usines françaises avaient…

Produits laitiers
Négociations commerciales : la Fnpl demande le respect de la loi

« Transformateurs et distributeurs doivent respecter la loi et donc afficher des objectifs…

Produits laitiers
Les éleveurs demandent une revalorisation du prix du lait

Face à l’envolée des cours du beurre, les producteurs de lait se mobilisent pour obtenir une…

Produits laitiers
Agromousquetaires revalorise son prix d’achat du lait à 340 euros

Agromousquetaires a annoncé jeudi une revalorisation de son prix d'achat du…