Aller au contenu principal

Les inquiétudes météorologiques soutiennent les prix

Semaine du 6 au 13 juin. Les prix du colza européen ont gagné du terrain entre les semaines 22 et 23, essentiellement du fait des inquiétudes concernant le climat de part et d’autre de l’Atlantique. Du côté du canola canadien, les semis ont encore du retard. Certaines parties du Canada ont été trop arrosées, alors que d’autres sont trop sèches, expliquant la fermeté des cours sur Winnipeg.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.