Aller au contenu principal

Les IAA sont appelées à s’internationaliser

« L’internationalisation est un vrai challenge collectif, mais on n’a pas encore forcément trouvé toutes les solutions », déclarait Catherine Chapalain, directrice de l’Ania, à l’occasion de l’Agro Export Day 2017, organisé par Business France le 26 octobre dernier. Si certaines filières sortent du lot, à l’instar de celles des produits laitiers, des vins et spiritueux ou encore des métiers du grain, beaucoup d’entreprises agroalimentaires françaises sont encore peu présentes à l’export, voire pas du tout.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Performance économique et internationalisation vont de pair

À l’occasion du colloque AgroFinance, organisé par nos confrères d’Agra…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Ces entreprises qui osent l’aventure internationale

À l’occasion du Sial 2016, l’Ania a tenu à souligner les réussites…

Dossiers
Les coopératives françaises sur le devant de la scène internationale

L’exportation, l’implantation et les partenariats à l’étranger s'affirment…

Viandes
Arterris reprend avec L’Agneau Soleil Dufour Sisteron et les activités d’Ovimpex

La coopérative occitane se dote d’un ensemble commercial et industriel de…