Aller au contenu principal

Les discussions sur le règlement européen s’enlisent

Producteurs, transformateurs et distributeurs de produits bios en France ont lancé vendredi 9 juin dernier un cri d’alarme. Ils demandent au gouvernement d’abandonner les négociations européennes engagées depuis 2014 sur une redéfinition du règlement européen. Selon les six organisations professionnelles (APCA, Cebio, Fnab, Coop de France, Synabio, Synadis bio), trois « lignes rouges » sont en train d’être franchies dans le cadre de la révision du règlement européen : le lien au sol, le contrôle annuel et le seuil de pesticide. Le lien au sol, auquel les Français sont très attachés, ne fait notamment pas l’unanimité dans les pays du nord de l’Europe.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.