Aller au contenu principal

Les députés adoptent de nouvelles règles pour la restauration collective

Au 1er janvier 2022, les produits bios devront représenter 20% de la valeur totale des repas.

Samedi 26 mai, les députés ont adopté après de vifs débats l’article 11 du projet de loi Alimentation qui stipule d’introduire au plus tard le 1er janvier 2022, 50% de la valeur des produits servis en restauration collective en produits acquis selon des modalités prenant en compte le coût du cycle de vie du produit, produits issus de l’agriculture biologique, sous Siqo, bénéficiant d’un écolabel, ou issus d’une exploitation ayant fait l’objet d’une certification environnementale. La part du bio ou de produits provenant d’exploitations en conversion est fixée à 20% de la valeur totale.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Témoignages, Bio
#Ega : les élus rejettent l’article 10 du projet de loi

Le conseil national d’évaluation des normes (Cnen) a donné un avis défavorable le 11 janvier sur…

Témoignages, Bio
Loi Alimentation : FNH demande des précisions

Saluant les avancées proposées par le projet de loi Alimentation sur la restauration collective…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Loi Alimentation : les députés renforcent les mesures vers les cantines

Lors de l’examen du projet de loi Alimentation, la commission du développement durable a…

Réglementation, Bio
Loi Alimentation : les députés renforcent les mesures vers les cantines

Lors de l’examen du projet de loi Alimentation, la commission du développement durable a…