Aller au contenu principal

Les cours s’effritent dans un marché assez actif

En Europe, le marché des produits laitiers demeure peu évolutif. La perspective de la reprise de la collecte laitière au printemps tend à peser sur les cours. Néanmoins, la baisse demeure mesurée en matière grasse au vu de la rareté de l’offre. La fermeté reste de mise en poudre de lactosérum tandis que le marché des fromages est régulier. En poudre grasse, les tarifs s’effritent, tandis que le marché de la poudre de maigre s'essouffle sous le poids des stocks. Au niveau mondial, on note aussi une certaine lourdeur du fait de perspectives laissant attendre un regain de l’offre en Nouvelle-Zélande.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
Lait biologique : toujours sous le signe de la croissance

L’heure reste à la croissance du marché français des produits laitiers biologiques.

Produits laitiers
Vers une reprise de la collecte européenne au printemps

La tendance est la baisse sur le marché des produits laitiers, notamment pour le beurre.

Produits laitiers
Vers un recul du cheptel laitier européen en 2017

Le cheptel européen pourrait reculer de 340 000 têtes, à 23,2 millions de vaches laitières en…

Produits laitiers
L’Irlande produit à plein régime

La production laitière irlandaise se développe et semble afficher une belle progression…