Aller au contenu principal

Les acteurs du bio s’organisent pour conforter leur développement

La croissance du marché biologique contraint les acteurs à s'organiser. © gutner archives

Le marché alimentaire des produits biologiques a dépassé la barre des 7 milliards d’euros de chiffre d’affaires l’année dernière, enregistrant une progression historique de 21 %. Face à ce développement, les professionnels tentent de conforter la production pour satisfaire cette demande et assurer une croissance équilibrée et cohérente avec les principes du bio.

Cette situation a d’ailleurs amené la coopération agricole à élaborer une déclaration d’engagement en faveur de la filière française s’articulant autour de trois objectifs : « un développement de l’agriculture bio respectueux de ses principes », « un développement des filières bios françaises performantes et durables » et « la valorisation et la traçabilité des produits bios français ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Des chemins pour entrer dans l'ère des mégadonnées
L'entrée dans l'ère du big data pour les PME et ETI…
Dossiers
Comment attirer les jeunes dans l'agroalimentaire
La filière vise 50 000 CDI pour les moins de 30 ans…
Dossiers
Aides disponibles pour investir dans l'industrie des viandes
L'État s'engage à prendre en charge une part importante…
Dossiers
Travailler la qualité et sortir de la guerre des prix par le haut
Selon l'Observatoire du rapport des Français à la…