Aller au contenu principal

L’équivalent 4,6 millions de bouteilles de vin espagnol francisé, selon la DGCCRF

Vin rosé

Alertée par la profession dénonçant des fraudes sur l’origine des vins dits de cépage, la DGCCRF a diligenté dès 2016 une enquête spécifique, à l’échelle nationale, ciblant en premier les importateurs, notamment de vin espagnol. « Plusieurs cas de francisation concernant des volumes allant de 2000 hl à 34 500 hl (soit l’équivalent de 4,6 millions de bouteilles) ont été constatés », indique ce jour la DGCCRF. « Des vins espagnols étaient ainsi revendus en vrac en tant que « vin de France » voire en usurpant un nom d’IGP française », poursuit la DGCCRF. Des fraudes qui font l’objet de procédures pénales pour tromperie, pratique commerciale trompeuse, tromperie en bande organisée ou encore usurpation de signes de qualité.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
5000 hectolitres de vin répandus dans l’Aude chez un négociant

Des cuves contenant 5000 hectolitres de vin ont été vidées dans la nuit de mercredi à jeudi à…

Autres filières
AdVini acquiert Mon Caviste à la Maison

Le Club Français du Vin, leader de la vente de vin par correspondance en France repris par…

Autres filières
Canada : un fonds achète la filiale locale de Constellation Brands

Le fonds d'investissement canadien Teacher's a annoncé lundi l'acquisition de la filiale…

Épicerie
PepsiCo va réduire le sucre et les acides gras dans ses boissons et snacks

PepsiCo a annoncé lundi qu'il allait réduire considérablement la part de sucre, de gras et de…