Aller au contenu principal

Le soleil anime la demande en fruits d’été

Fruits : La météo toujours estivale sur une grande partie de l’Hexagone permet enfin à la demande de pêches et nectarines de se réveiller. En abricots, les volumes affichent une meilleure qualité ce qui permet une commercialisation plus facile. La dynamique commerciale reste régulière en fraises. Les volumes bretons sont faibles et s’écoulent facilement. En cerise, le commerce demeure compliqué, l’offre est large.

Légumes : En asperge, c’est la fin de campagne. Les acheteurs ne sont plus très intéressés et les derniers s’écoulent avec davantage de difficulté. En artichauts, le commerce est jugé morose. Les prix des Camus sont stables, les prix des Castel reculent. En revanche, en tomate, la demande est supérieure à l’offre du moment, ce qui tire les tarifs vers le haut, notamment pour les variétés segmentées. En concombre, le marché est très actif. La demande est forte, tirée par les températures élevées et les prix grimpent d’autant plus que certains producteurs sont en période d’arrachage et de replantation, ce qui diminue les disponibilités du moment.


En relation

Fruits et légumes
Légumes : des productions d’automne encore limitées

Légumes : Un bon équilibre commercial se maintient en endive, en raison de la…

Fruits et légumes
Petit ralentissement du commerce avec les vacances

Fruits : Le marché français marque un peu plus le pas en cette fin de semaine,…

Fruits et légumes
Légumes : des offres de saison très mesurées

Légumes : Le commerce de la tomate a marqué le pas, en ce début de vacances d’…

Fruits et légumes
Lent développement des offres automnales

Légumes : En dépit d’une demande plus timide, dissuadée par les hauts niveaux…