Aller au contenu principal

Le Sénat réintroduit l'objectif de 20% de bio dans la restauration collective

Anne-Catherine Loisier, sénatrice UC, co-rapporteure du projet de loi Alimentation. © Public Sénat

Les sénateurs ont réintroduit hier soir l'objectif de 20% de produits bios dans la restauration collective, retiré en commission, à l'occasion de l'examen du projet de loi Alimentation. Ils ont ainsi adopté à une très large majortié un amendement de la co-rapporteure Anne-Catherine Loisier (UC) qui préserve l'ambition du dispositif adopté en première lecture à l'Assemblée mais en assouplit certaines des modalités. L'objectif des 20% de produits bios est réintroduit par cet amendement « car toutes les filières françaises se sont montrées confiantes dans leur capacité à répondre à ce surcroît de demande », a affirmé la sénatrice.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières, Bio
40% de produits locaux et 20% de bio dans les cantines en 2020

Les sénateurs l'avaient supprimé en première lecture ; hier soir les députés ont rétabli l’…

Réglementation, Bio
40% de produits locaux et 20% de bio dans les cantines en 2020

Les sénateurs l'avaient supprimé en première lecture ; hier soir les députés ont rétabli l’…

Autres filières, Bio
La part minimale de produits bio dans les cantines retoquée

« L’article 192 instaurant l’obligation, pour les services de restauration collective des…

Réglementation, Bio
La part minimale de produits bio dans les cantines retoquée

« L’article 192 instaurant l’obligation, pour les services de restauration collective des…