Aller au contenu principal

Le saumon norvégien appréhende une taxe environnementale

Le gouvernement norvégien envisage d’imposer au secteur de l’aquaculture une taxe environnementale en 2020. Cette annonce a été faite vendredi 27 avril par le ministre des Finances. Le projet est à l’étude mais paraît avancé. D’après un analyste de marché cité sur le site spécialisé Fis.com, une proposition de loi en ce sens pourrait être adoptée et se traduire par une taxe de 2 à 5%. L’annonce s’est traduite par un décrochement en bourse des principales valeurs du secteur du saumon d’élevage, Marine Harvest, Salmar, Leroey Seafood, Grieg Seafood et Norway Royal salmon.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits de la mer
Vers l’adoption de quotas pour l'espadon de Méditerranée

Une cinquantaine de pays s'apprêtent à instaurer pour la première fois un quota de pêche pour l'…

Produits de la mer
L’Afrique du Sud cherche à développer son aquaculture

Du 16 au 18 novembre, une mission d’étude et de coopération de représentants d’Afrique du Sud a…

Produits de la mer
Le Pacifique Nord-Ouest fournit le plus de poissons MSC

Avec 2,6 millions de tonnes de produits de la mer certifiés MSC (Marine stewardship Council), le…

Produits de la mer
Un vaste projet aquacole au Nigeria

La Banque centrale du Nigéria (CBN) et Heritage Bank ont accordé un prêt à long terme d’un…