Aller au contenu principal

Le programme « un fruit pour la récré » en question

A l’occasion de l’Assemblée générale de Restau’Co, le directeur d’Interfel Louis Orenga a profité de la présence du ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, pour l’interpeller sur la question du programme « un fruit pour la récré ». « Depuis plusieurs années, tous les ans, 18 millions d’euros sont perdus dans le cadre de ce programme, en raison de problèmes administratifs principalement. Il faut informer les établissements de restauration collective du changement de règles », a alerté le directeur d’Interfel. Ce dernier a également rappelé que l’interprofession n’est pas agréée auprès du ministère de l’Education nationale pour pouvoir rentrer dans les écoles, un paradoxe selon lui.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produit de la semaine
Purée de Mara des bois surgelée

A l’occasion du Sirha, du 21 au 25 janvier prochain, la coopérative de fruits frais lyonnaise…

Témoignages
Le Grand Cahors se dote d’une légumerie

Le Grand Cahors, communauté d’agglomération regroupant 36 communes et 45 000 habitants, vient de…

Témoignages
D’clic Vert : Mille et un repas formalise son offre végétarienne

Mille et Un Repas propose à ses clients une offre végétarienne « D’clic Vert » comprenant des…

Témoignages
Des repas alternatifs proposés chaque jour à Bègles

Récompensée en début d’année du premier prix des Victoires des cantines rebelles, catégorie…