Aller au contenu principal

Le prix des œufs reflue en Corée du Sud

Alors qu’environ 30 millions de poules pondeuses et volailles de chair ont été abattues au début de l’année en Corée du Sud afin d’éradiquer l’influenza aviaire, les œufs s’étaient raréfiés et leurs prix avaient flambé. Mais le marché coréen constate un début de reflux des prix dans la vente au détail. Selon le négoce Korea Agro-fisheries & Food Trade Corp, une boîte de 30 œufs était accessible autour de 5 dollars en septembre, soit 20 % de moins qu’en août. Contrainte d’importer des œufs pendant la crise, la Corée avait été touchée par la contamination au fipronil au cours de l’été. C’est alors que des élevages coréens s’étaient révélés contaminés par cet insecticide, en raison de l’usage de celui-ci. Un problème qu’une association de consommateurs avait déjà soulevé au printemps. Seuls les élevages sûrs avaient pu produire, ce qui avait prolongé la pénurie.


En relation

Produits de la mer
Du saumon OGM vendu au Canada, inquiétudes des écologistes

Alors qu’arrivent les premiers saumons génétiquement modifiés dans les…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La FAO alerte sur la résistance aux antibiotiques

À l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques, la FAO vient de…

Viandes
Avril refinance Biosécurité et Spécialités Nutritionnelles

Le groupe Avril vient d’annoncer une augmentation de capital pour son activité Biosécurité et…

Volailles
Cas de grippe aviaire au Japon, abattage de 330 000 volailles

Des cas de grippe aviaire ont été confirmés mardi au Japon, dans deux préfectures différentes,…