Aller au contenu principal

Le poulet français toujours malmené à l’export

Volaille : A une demande nationale en demi-teinte s’ajoute, pour le poulet français, une activité export sur le déclin. Selon Agreste, les exportations hexagonales ont reculé de 4,7 % sur janvier-avril par rapport à la même période de 2016, à 128 757 tonnes équivalent carcasse (téc). En cause, la chute de 7,3 % des ventes à l’Arabie saoudite, à 40 382 téc. Un manque de tonus qui restait de mise ces dernières semaines aux dires de la filière. Si le statut sanitaire de la France n’est plus vraiment un handicap, le récent manque de revenus pétroliers et la forte concurrence brésilienne limitent toujours les capacités françaises.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
La France exporte moins de poulet mais plus de dinde

Volaille : La France a exporté un peu moins de 370 000 tonnes équivalent…

Aviculture
Poules et coqs : marché régulier

Si les cours des poules de réforme ont joué des montagnes russes en 2015 et …

Aviculture
Fluidité retrouvée pour la dinde française

Volaille : Après de nombreux mois synonymes de retards d’enlèvement, le marché…

Aviculture
Œufs : recul de la demande en Allemagne

Œufs : Nos voisins allemands sont plus durement touchés par la fraude au…