Aller au contenu principal

Le juste coût d’un bloc

Les échanges de cryptomonnaies, en particulier du fameux bitcoin qui est la première création fondée sur une technologie de blockchain, consomment beaucoup d’énergie. Cela tient à leur processus de validation qui est long et complexe. Une très haute sécurité est requise pour un système mondial largement accessible. Dans le même ordre d’idée, toute blockchain publique, gouvernée par un grand nombre de « nœuds » (là où se constituent les « blocs » de transaction ou d’information ou de signature afin de les agréger), requiert des protocoles très compliqués d’accès aux données. Il s’agit de prouver l’intégrité des entreprises ou personnes, qui veulent accéder au registre. Trois solutions permettent de réduire la complexité des protocoles, donc le coût de fonctionnement d’une blockchain.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
Management de bienveillance au Fédou

Produits laitiers

Qualité
Création d'une plateforme de traçabilité collaborative

L’organisation de standardisation numérique GS1 et le groupe Terrena ont…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les Mousquetaires accentue son offre de services

Davantage de magasins de proximité, de services numériques pour simplifier les courses, encore…

Dossiers
Les armées s’investissent dans Restau’Co

Le service qui supervise la restauration des armées veut participer à la vie…