Aller au contenu principal

Le Fonds Avenir bio, un outil à renforcer

Pour aider les filières issues de l’agriculture biologique à se structurer, le Fonds Avenir bio a été mis en place en 2008, et est doté d’une enveloppe de 4 millions d’euros par an. Il vise à accompagner financièrement, via les appels à projets Avenir bio, des acteurs économiques ayant des projets impliquant des partenaires à différents stades de la filière, qui s’engagent sur plusieurs années. Le fonds a par exemple soutenu à hauteur de 570 000 euros un programme de valorisation de la viande biologique en Bretagne réunissant Bretagne Viande bio, Monfort Viandes, Bio artisanal et Unebio.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Biocoop s’apprête à créer un fonds d’investissement pour la filière bio

Avec sa filiale Défi bio, Biocoop a déjà soutenu une dizaine d’entreprises…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La région Nouvelle-Aquitaine se mobilise en faveur du bio

Alain Rousset, président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Jean-Pierre Raynaud, vice-…

Les acteurs de l'agroalimentaire
L’agriculture biologique doit réaffirmer son identité et ses spécificités

Lors des assises nationales de l’agriculture biologique, les professionnels…

Autres filières
Naissance d’une marque collective bio bretonne

Créée à l’initiative de l’IBB, la nouvelle marque bio bretonne Be-Reizh veut…