Aller au contenu principal
Bio

Le Fonds Avenir Bio a retenu sept projets de structuration de filières en 2017

Doté d’un budget de 4 millions d’euros en 2017, le Fonds Avenir Bio a retenu sept projets de structuration des filières l’an passé : trois en grandes cultures, trois en fruits et légumes et un en viande.

En grandes cultures, les projets concernent la création de site de collecte, de moulin ou de silo dans les régions Grand Est, Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine.

En fruits et légumes, les programmes visent le développement de filière légumes de plein champs en Hauts-de-France et en région Centre Val de Loire ou encore des productions bios végétales et animales en Guyane.

Enfin, un programme de développement de la filière viande en Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est vise la structuration de l’amont grâce à la contractualisation, la planification et l’accompagnement des conversions, en améliorant le taux de finition des animaux, pour une commercialisation en filières courte et longue.