Aller au contenu principal

L’aquaculture dans le viseur de l’ONG Bloom

Bloom dénonce l'utilisation de poissons comestibles pour l'aquaculture © DR

Avec deux universitaires canadiens, l’ONG Bloom vient de publier un rapport ce mardi intitulé « Le côté obscur de l’aquaculture ». L’organisme y dénonce la transformation de poissons comestibles en farine pour l’aquaculture. « 90% des poissons réduits en farine et en huile sont parfaitement comestibles », souligne ce rapport. « Au lieu de contribuer à la sécurité alimentaire, en particulier dans les pays en voie de développement », ces poissons sont utilisés entre autres "pour élever des saumons pour les pays développés », est-il écrit.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits de la mer
Le Chili s’attend à une production record de saumon en 2018

La production chilienne de saumon pourrait atteindre 600 000 tonnes en 2018,…

Produits de la mer
Saumon fumé : les professionnels interpellent la GMS

« Entre explosion des cours et pénurie de matière première », les professionnels…

Viandes
Retour à l’équilibre confirmé pour les cours nord européens

Porc : Le marché européen du porc charcutier confirme son retour à l’équilibre…

Alimentation animale-céréales
Grandes cultures : la production de maïs encore abaissée

Les dernières estimations de production céréalière sur l’état des cultures au 1er