Aller au contenu principal

Lapin : Loeul et Piriot poursuit sa montée en gamme

« En 2017, le marché de la viande de lapin a connu une baisse de 11,4 % en valeur et de 12,5 % en volume. Cela a été une année particulièrement compliquée », observe Matthieu Loeul, directeur commercial et marketing de la société Loeul et Piriot. Pourtant, la marque semble avoir relativement bien résisté, avec une part de marché en hausse à 23,4 % en volume en 2017, contre 22,5 % en 2016. « Dans un contexte baissier, nous avons limité la casse par rapport à la concurrence », note le directeur commercial et marketing.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs calibrés : reprise confirmée

Le regain d’activité se confirmait vendredi sur le marché français de l’œuf calibré, comme sur…

Volailles
Le CNPO vise 50% de poules en alternatif d’ici 2022

« D’ici 2022, la filière française des œufs s’engage à atteindre 50% de poules pondeuses en…

Volailles, Bio
L’organisation de producteurs de volailles de Loué reconnue bio

Bien que produisant depuis 1995 des volailles certifiées bios IGP de Loué, la société…

Volailles
Cargill et Jollibee construisent une usine aux Philippines

Cargill et Jollibee Foods Corp.