Aller au contenu principal

L’Anses renvoie au gouvernement la responsabilité d’interdire le sufloxaflor

Le directeur général de l'Agence de sécurité sanitaire (Anses) a justifié jeudi 16 novembre l'autorisation donnée par son agence au sulfoxaflor, pesticide accusé d'être néfaste aux abeilles, renvoyant la responsabilité de son interdiction éventuelle sur le gouvernement. « Je ne connais pas d'insecticide qui ne tue pas les abeilles.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Baisse chronique de la production

Alors que les ventes de lapin sont jugées décevantes par les opérateurs, la…

Autres filières
Néonicotinoïdes : clash au sein du gouvernement

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, a déclaré lundi 26 juin vouloir revenir sur la…

Épicerie
L’Etat veut renforcer les contrôles sur les nanoparticules dans les aliments

A la suite de l’enquête publiée par 60 Millions de consommateurs fin août, le…

Réglementation
Principe de précaution ou principe d’inaction ?

Par ordonnance du 23 novembre 2017, le juge des référés du tribunal administratif de Nice a…