Aller au contenu principal

L’Ania lance « deux projets de grande envergure » pour mieux exporter

© Sial China

« Nous souhaitons inspirer l’ensemble de notre secteur à oser l’aventure internationale », déclare Michel Nalet, vice-président Europe et International de l’Ania, en présentant deux grandes initiatives de l’association. La première initiative est un « programme inédit » d’accompagnement des entreprises agroalimentaires sur le marché chinois. Avec l’aide de l’Union européenne et l’expertise de la Sopexa, l’Ania va proposer pendant deux ans une participation à des salons (dont 374 m2 au Sial Shanghai en mai prochain), une mission Food service, l’invitation d’acheteurs chinois en France ainsi que des promotions en magasins.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Épicerie
Forte réduction des prévisions de Nestlé pour 2016

Les ventes du géant suisse de l'agroalimentaire Nestlé ont légèrement progressé sur les 9…

Autres produits
Croissance dynamique pour Tipiak

Le chiffre d’affaires consolidé de Tipiak sur le premier trimestre 2016-2017 s’est élevé à 42,9…

Réglementation
Les enjeux de l’accord Ceta à l’export

L’accord de libre-échange entre l’UE et le Canada qui vient d’être signé…

Divers
Olex veut offrir plus de marques à l’Afrique

Négociant international en produits frais, surgelés et secs, Olex est…