Aller au contenu principal

L’Alliance-BFC sera mise en route en janvier 2018

Transmission entre Pierre Guez et Christophe Richardot, à l'occasion de l'AG de Dijon Céréales le 5 décembre 2017. © DR

A l’occasion de son assemblée générale, Dijon Céréales a évoqué la mise en route de l’Alliance-BFC en janvier 2018. Il s’agit d’une « union de moyens avec les coopératives Bourgogne du Sud (Saône-et-Loire) et Terre Comtoise (Doubs) ». Interval, initialement prévu dans cette alliance, n’a pour le moment pas décidé de les rejoindre. « Nous avons l’ambition de construire, avec cette alliance coopérative à l’échelle de la nouvelle grande région Bourgogne-Franche-Comté une structure pour accompagner nos adhérents face aux enjeux actuels et futurs de l’agriculture », précise Marc Patriat, président du groupe coopératif Dijon Céréales. Par ailleurs, Pierre Guez, directeur général du groupe, a passé le témoin à son successeur Christophe Richardot.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Alimentation animale-céréales
Axéréal lève 150 M€ pour développer ses activités malt et agroalimentaire

Le groupe coopératif Axéréal, leader européen en collecte de céréales et 5…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Oxyane est née de l’union de Terre d’Alliances et de Dauphinoise

L’union de Terre d’Alliances et du groupe Dauphinoise est effective depuis le 1er

Alimentation animale-céréales
Les groupes CAL et EMC2 créent l’union Terialis

Quatre ans après la création d’une première union de commercialisation Cerest, les groupes CAL (…

Alimentation animale-céréales
Euralis finalise l’acquisition des Etablissement Mournet

Le groupe coopératif Euralis informe avoir finalisé le 1er