Aller au contenu principal

Lait infantile : un marché sur le déclin en France

Les ventes d'aliments infantiles ne cessent de reculer en France. En cumul annuel mobile se terminant le 27 août, Iri les estiment à 715 millions d'euros, soit un repli de 3,6 %. En volume, la perte est de 3,4 %. C'est notamment du fait de la baisse des naissances. 785 000 naissances ont été recensées par l'Insee en 2016 contre 799 000 en 2015 et 832 000 en 2010. Les ventes de laits infantiles en poudre chutent sur le même rythme, avec un recul de 3,4 % en valeur, à 314 millions d'euros, et de 3,5 % en volume. 

Les ventes de lait infantile premier âge sont celles qui affichent la plus mauvaise performance, avec un recul de 6,4 % en valeur (95 millions d'euros) et 5,9 % en volume, peut-être lié à une petite augmentation du taux d'allaitement maternel dans les premiers mois. Les ventes de lait infantile deuxième âge reculent de 5,2 % en valeur et 5,6 % en volume. Enfin les ventes de lait de croissance en poudre, le marché le plus rémunérateur (148 millions d'euros) se maintiennent à flot en valeur (-0,5 %) mais s'effritent en volume (-2,9 %). Les ventes de laits de croissance liquides 18,5 % en valeur et 18,6 % en volume.


En relation

Produits laitiers
Mauvais mois de janvier pour les produits laitiers

Les achats des ménages français ont reculé, quel que soit le produit laitier considéré, sur la…

Produits laitiers
Davantage de fromages de brebis

La collecte française de lait de brebis a progressé l’an dernier, dans un…

Produits laitiers
Comment les coopératives laitières répondent aux attentes sociétales

Les groupes coopératifs Agrial, Sodiaal, Terrena et Les Maîtres laitiers du…

Produits laitiers
Syndilait s’inquiète de la pérennité de la filière laitière

Malgré les efforts réalisés par la filière ces dernières années pour…