Aller au contenu principal

Lait infantile : les autorités chinoises mettent le frein

La Chine a importé 206 000 tonnes de poudres de lait infantile sur les neuf premiers mois de l’année, selon Abcis. C’est 33 % de plus que l’an dernier, un niveau historique. La France a expédié 26 000 t, le triple de 2016, grâce à l’ouverture de l’usine de Synutra à Carhaix. Les autorités chinoises cherchent à limiter ces flux et reconquérir le marché intérieur. Dans cet objectif, la China Food and Drug Administration (CFDA) complique les conditions réglementaires d’accès au marché à partir du 1er janvier 2018. « Au 20 octobre, 422 sur les 1 100 recettes soumises à la CFDA ont été acceptées, soit un peu moins de 40 % des demandes », détaille Abcis. Le marché des recettes qui n’auront plus l’autorisation de commercialisation est estimé à 2 milliards d’euros.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Focus produits
Croissance ralentie des échanges mondiaux

Nombreuses sont les zones d’ombre entourant le marché mondial des produits laitiers cette année…

Produits laitiers
Poudre maigre : reprise du commerce mondial en 2017

L’Union européenne a exporté près de 339 000 t de poudre de lait écrémé sur…

Produits laitiers
Les grandes tendances se confirment

En France comme dans le reste du monde, les grandes tendances se confirment : fermeté pour la…

Produits laitiers
Les achats de la Chine reprennent des couleurs

Morosité en poudres — dont les prix continuent de se tasser et pourraient de nouveau atteindre…