Aller au contenu principal

L'agroalimentaire recrute et attend plus de talents

© industrieblick - stock.adobe.com

Les recrutements au cœur des métiers de la production alimentaire sont allés bon train l’an dernier, au vu des premiers résultats de l’enquête annuelle des Observatoires du secteur alimentaire*. Il apparaît que 43 % des établissements du secteur ont été recruteurs en 2017. Un recrutement sur deux s’est fait dans le cadre d’un départ définitif. Et plus des deux tiers des recrutés avaient moins de trente ans. En toile de fond : une activité qui a été en hausse ou stable l’année précédente, en 2016, pour 79 % des établissements consultés. Une toile de fond certes assombrie par le manque de candidatures. En cause, les difficultés à attirer, la concurrence et des profils rares sur le territoire.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Ce que la réforme du droit du travail implique

Les petites et moyennes entreprises (PME) comme les très petites entreprises (TPE) sont invitées…

Dossiers
Un accord de rattrapage des heures chez Labeyrie

Dans l’atelier de transformation de foies gras Labeyrie à Came (Pyrénées-Atlantiques), a été…

Dossiers
Des fibres dans les arcanes communautaires

Roquette Frères a mis trois ans à obtenir la reconnaissance européenne d’une allégation santé (…

Dossiers
À la recherche des ingrédients innovants

La France regorge d’idées, de moyens et de matières premières pour apporter…