Aller au contenu principal

La répartition de la valeur, priorité des états généraux

Les états généraux de l’alimentation débuteront « début juillet », sous le pilotage du ministre de l’Agriculture, en partenariat avec les autres ministères. Regrettant ce choix, les organisations environnementales ont demandé un copilotage avec le ministre d’État de la Transition écologique et solidaire, le 12 juin dernier. Organisés sur le thème « la création et la répartition de la valeur ajoutée », ces états généraux devraient mettre au cœur des débats le prix payé aux producteurs. Il devrait notamment comprendre des « négociations » entre les représentants des agriculteurs, de l’agroalimentaire et des distributeurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Une « vraie vision économique » espérée

Coop de France est convaincu que la question centrale de la rémunération des producteurs passe…

Dossiers
#EG Alim : ambitions et mode d’emploi

« Les états généraux de l’alimentation reverront le partage de la valeur dans le modèle…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Etats généraux de l'alimentation : Ce qu'il faut savoir

A deux jours du lancement officiel, le ministère de l’Agriculture a réuni la presse ce…

Les acteurs de l'agroalimentaire
#EGAlim : Les présidents des ateliers ont été dévoilés

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a dévoilé ce jeudi 3 août la liste des noms…