Aller au contenu principal

La pomme de terre primeur bio progresse en Bretagne

La production bretonne de primeurs de plein champ, conventionnelles ou bios, est entrée dans sa pleine période de production qui peut durer jusqu’à fin juin. Si le marché de la primeur, dans son ensemble, n’affiche pas une activité débordante, ce ne semble pas être le cas pour le bio dont les stocks d’ancienne récolte sont dégagés. Il subit cependant le manque d’entrain global du marché et les producteurs bretons regrettent le manque d’enthousiasme de la grande distribution, notamment au plan local, pour ce produit qui trouve essentiellement son débouché dans les magasins spécialisés. Les opérateurs en amont, estiment cependant que la distribution finira par répondre à l’expansion de l’offre.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Légumes : des productions d’automne encore limitées

Légumes : Un bon équilibre commercial se maintient en endive, en raison de la…

Fruits et légumes
Légumes : des offres de saison très mesurées

Légumes : Le commerce de la tomate a marqué le pas, en ce début de vacances d’…

Fruits et légumes
Petit ralentissement du commerce avec les vacances

Fruits : Le marché français marque un peu plus le pas en cette fin de semaine,…

Fruits et légumes
Lent développement des offres automnales

Légumes : En dépit d’une demande plus timide, dissuadée par les hauts niveaux…