Aller au contenu principal

La nutrition animale bretonne face à des pertes de volumes

Avec une perte de 3,5 % en tonnages en 2016, la nutrition animale bretonne est à l’image du secteur au niveau national. Tel est le constat exprimé le 5 juillet lors de l’assemblée générale de Nutrinoë, rassemblant les fabricants d’aliments du bétail bretons. Elle accuse le coup avec des baisses dans toutes les espèces animales, pour des raisons différentes.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Alimentation animale-céréales
Sous tension, l’industrie vante ses services aux filières

Réunis en assemblée générale à Arras le 19 mai dernier, les industriels de la…

Dossiers
Maître Jacques travaille son image haut de gamme
Mutation vers une origine France, modification du logo…
Autres produits
Comment le groupe Euralis a essaimé au Canada
La production de foies gras de Rougié au Canada connaît…
Fruits et légumes
D'aucy détaille son plan d'investissement
D'aucy a confirmé en 2015 son redressement.