Aller au contenu principal

La Loi Alimentation reviendra à l’Assemblée

© Assemblée Nationale

Députés et sénateurs ont échoué le 10 juillet à se mettre d’accord sur une version commune du projet de loi agriculture et alimentation en Commission mixte paritaire (CMP). « Le texte du Sénat s'était beaucoup éloigné du texte de l'Assemblée, notamment sur le titre II » en faveur d'une alimentaire saine, durable, accessible à tous et respectueuse du bien-être animal, selon le rapporteur à l'Assemblée Jean-Baptiste Moreau (LREM). « On ne pouvait pas accepter un mauvais compromis qui niait l'équilibre issu des Etats généraux de l'alimentation (EGA) entre à la fois une meilleure rémunération des agriculteurs mais aussi une transition vers un modèle agricole plus durable et plus conforme aux attentes sociétales », a indiqué le député à l'AFP.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières
Néonicotinoïdes : clash au sein du gouvernement

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, a déclaré lundi 26 juin vouloir revenir sur la…

Autres filières
Ecotaxe : les transporteurs voient rouge

La fédération nationale des transports routiers (FNTR) a réagi vivement mercredi 5 juillet aux…

Réglementation
La restauration demande le maintien des GEM

Dans deux lettres distinctes, les acteurs de la restauration collective interpellent le…

Réglementation
Les composés néoformés suivis par la DGCCRF

La DGCCRF vient de publier les résultats d’une enquête menée en 2016 sur la formation de…