Aller au contenu principal

La légumerie de l’Esat d’Apigné se positionne sur le marché de Rennes

La légumerie de l'ESAT d'Apigné, en Ille-et-Vilaine, étudie la possibilité de devenir une SCIC. © DR

La municipalité de Rennes ambitionne d’introduire 20% de produits biologiques dans la restauration collective de la ville d’ici à 2020. C’est dans cet objectif qu’elle a donné l’impulsion à la création d’une légumerie bio. L’Esat d’Apigné s’est positionné pour accueillir cette nouvelle structure. Un travail d’accompagnement a été réalisé avec Agrobio 35. Du côté de l’approvisionnement, Manger Bio 35 sert d’interface entre l’ensemble des producteurs et la légumerie. Un travail sur la planification a été engagé. Manger Bio 35 se dit ouvert à tous nouveaux producteurs souhaitant fournir la légumerie, lit-on dans le rapport d’activité 2017 d’Agrobio 35. Fin 2017, des démarches ont été engagées afin d’examiner les possibilités de monter une société coopérative d’intérêt collectif légumerie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers, Bio
Uni-Vert veut se lancer dans la transformation

Certifiée bio et commerce équitable, la coopérative Uni-Vert, installée à…

Témoignages, Bio
1,3 M€ pour une plateforme collaborative bio à Brest

L’Association d’Iroise pour le logement, l’emploi et les solidarités a annoncé la création d’une…

Témoignages, Bio
La légumerie centralisée du Grand Cahors va monter en puissance

La légumerie centralisée du Grand Cahors va augmenter sa cadence de production pour…

Dossiers, Bio
« Nous allons mettre en place un carreau de producteurs bios »

Les Marchés Hebdo : Comment le Min Toulouse-Occitanie…