Aller au contenu principal

La filière cunicole bride son offre

Le marché français du lapin entame sa traditionnelle accalmie printanière. La filière tente de maîtriser son activité afin de préserver l’équilibre de son marché.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Baisse chronique de la production

Alors que les ventes de lapin sont jugées décevantes par les opérateurs, la…

Aviculture
Œufs : un lendemain de Pâques sans surprise

Œufs : C’est un lendemain de week-end de Pâques sans surprise qu’ont vécu les…

Aviculture
Œufs : des prix toujours élevés

Le prix moyen communautaire des œufs s’installait à 120,94 €/100 kg début juin, soit seulement 1…

Aviculture
Œufs et ovoproduits : l’Europe assoit sa présence en Asie

Œufs : L’Union européenne a exporté 114 480 tonnes équivalent œuf coquille (…