Aller au contenu principal

La Corée du Sud veut son Marine Harvest

Le ministère des océans et de la pêche a décidé d’autoriser des conglomérats à entrer sur le marché aquacole, rapporte le bureau Business France de Séoul citant Yonhap News. Cette autorisation ne concernera que certaines espèces de poisson comme le saumon et le thon rouge. Les grandes entreprises éligibles devront avoir un capital de plus de 419,6 M$ et un chiffre d’affaires annuel de 839,2 M$. Le gouvernement estime que cette industrie pourrait devenir lucrative avec les bonnes technologies. Espérant avoir leur propre version du grand « Seafood Marine Harvest » norvégien, les fermes aquacoles en mer seront étendues de 40 ha, atteignant 60 ha. 140 entreprises auraient déjà témoigné de l’intérêt pour cette proposition.


En relation

Produits de la mer
Vers l’adoption de quotas pour l'espadon de Méditerranée

Une cinquantaine de pays s'apprêtent à instaurer pour la première fois un quota de pêche pour l'…

Produits de la mer
L’Afrique du Sud cherche à développer son aquaculture

Du 16 au 18 novembre, une mission d’étude et de coopération de représentants d’Afrique du Sud a…

Produits de la mer
Le Pacifique Nord-Ouest fournit le plus de poissons MSC

Avec 2,6 millions de tonnes de produits de la mer certifiés MSC (Marine stewardship Council), le…

Produits de la mer
Un vaste projet aquacole au Nigeria

La Banque centrale du Nigéria (CBN) et Heritage Bank ont accordé un prêt à long terme d’un…