Aller au contenu principal

La Chine se tourne vers la Birmanie pour importer des bovins

Le gouvernement birman et la province chinoise Yunan sont en train de finaliser un accord permettant au Myanmar (ex-Birmanie) d'exporter du bétail pour répondre à la demande croissante du marché chinois, rapporte MyanmarTimes. La consommation du bœuf en Chine a augmenté régulièrement pour atteindre 8,4 millions de tonnes par an. La Chine devrait permettre à 14 pays d’exporter des produits bovins sur son marché intérieur, et le Myanmar sera certainement l’un d’entre eux. La Chine met en place actuellement un abattoir près de la ville frontalière Namkham pour s’assurer que les bovins birmans sont en bonne santé et aptes à la consommation.


En relation

Viandes
Bovins : vers une hausse des échanges mondiaux

Gros bovins : Selon le département américain de l’agriculture (USDA), les…

Focus produits
Les Sud-Américains déchantent de l’embargo russe

L’embargo de Moscou sur les aliments de l’UE n’a profité à aucune filière…

Viandes
Bovins : quelles perspectives après le scandale brésilien ?

Bovins : Le Brésil perd de nombreux marchés suite à des malversations ayant…

Viandes
L’Ukraine motivée pour exporter des viandes en Arabie Saoudite

Le gouvernement ukrainien fait savoir que l’Ukraine est de mieux en mieux disposée à exporter du…