Aller au contenu principal

Jeunes bovins : un commerce qui manque de tonus

© gutner archives

Bovins : Les cours des jeunes bovins se sont maintenus cette semaine sur les marchés en vif dans une ambiance assez terne, les abattoirs jugeant le commerce de la viande à l’export très mauvais. Même si les tarifs sont dans l’ensemble largement inférieurs à l’an dernier, les exportateurs font état d’une concurrence assez rude sur nos principaux marchés (Italie, Allemagne, Grèce). Leurs besoins sont donc limités, en rapport avec une offre mesurée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Agneau : hausse saisonnière de la présence britannique

Ovins : L’heure est au regain d’intérêt pour la viande ovine britannique, comme…

Viandes
Petit vent de fermeté sur les marchés en vif

Gros bovins : Nouvelle semaine de perturbations logistiques pour les…

Viandes
Gros bovins : commerce fluide, prix fermes

Gros bovins : Le marché des gros bovins finis commence la semaine sur une note…

Viandes
Petit veau : regain des perturbations liées à la FCO

Veaux : Le début de semaine est marqué par le retour de la FCO dans certains…