Aller au contenu principal

Influenza : indemnité différenciée pour les producteurs de canetons

Les accouveurs qui fournissent en canetons les élevages de canards à foie gras ne sont pas uniformément indemnisés de la lutte contre l’influenza aviaire. En effet FranceAgriMer a reçu l’instruction à la mi-décembre d’appliquer un « stabilisateur différencié » à ses versements en raison du dépassement de l’enveloppe de 22,5 millions d’euros allouée aux sélectionneurs et accouveurs au titre du virus H5N8. Ainsi, notamment, les entreprises situées hors zone de restriction n’ayant pu vendre de cannetons dans les zones touchées par le vide sanitaire reçoivent 90% de l’aide éligible. Le syndicat des accouveurs (SNA) accepte ce principe et constate que le stabilisateur est assez semblable à celui appliqué au titre du précédent virus, H5N1.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Volailles
Nouvelle-Aquitaine solidaire de la filière avicole

« Les acteurs de ma filière avicole subissent encore d’importantes pertes financières liées…

Volailles
Le Danemark pointe la surconsommation d’antibiotiques dans le Sud

« L’UE doit se préoccuper de la consommation croissante d’antibiotiques – particulièrement…

Volailles
Grippe aviaire dans la faune sauvage en Pologne

Hier l’OIE (organisation mondiale de la santé animale) a reçu la confirmation de cas d’influenza…

Volailles
Influenza aviaire : surveillance accrue de la faune sauvage

« Des cas d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 ont été détectés chez des oiseaux…