Aller au contenu principal

Produits laitiers : tassement des prix mondiaux

© Réussir

Pour la quatrième fois consécutive, l’index des prix des produits laitiers échangés sur Global Dairy Trade s’est inscrit en recul mardi, perdant 3,4 % par rapport à l’enchère précédente. Une érosion liée à chute du beurre (5 114 $/t, -5,9 %), pour lequel toutes les échéances reculent, notamment janvier et février, mais aussi à la poursuite de la baisse de la poudre de lait écrémé (1 701 $/t, -6,5 %). En dollars, la poudre européenne n’est toujours pas aussi compétitive que la poudre néo-zélandaise. On note ainsi des contrats à 1 720 $ pour de la poudre danoise, 1 690 $ pour une origine allemande, contre 1 640 € pour la marchandise néo-zélandaise, à qualité et échéance identiques.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
Collecte laitière : la France recule, l’Europe progresse

Au mois de juin, la collecte laitière européenne progressait de 1,6 % par rapport au même mois…

Produits laitiers
Lait : déjà à l’aube d’un retournement de conjoncture ?

Si les prix du beurre restent élevés et que le marché du fromage affiche toujours son dynamisme…

Produits laitiers
Produits laitiers : une année 2018 moins volatile ?

À chaque début d’année son lot de prospectives.

Produits laitiers
Poudre de lait : l’Union, leader mondial en 2017

L’UE s’est imposée comme le premier exportateur de poudre de lait écrémé, avec près de 779 000…