Aller au contenu principal

Poule de réforme : des prix toujours planchers

© Réussir - Les Marchés

Pas d’évolution sur le marché des poules de batterie la semaine dernière. Les abattoirs tournaient à plein régime et se disaient confrontés à une demande absente, notamment en Afrique de l’Ouest. Dans ce contexte, nombreux sont ceux qui stockent leur production congelée. Ils veillent donc à limiter leurs prix d’achat. Les éleveurs les plus éloignés des abattoirs bretons, dans le Sud-Ouest ou le Sud-Est notamment, sont même parfois appelés à participer aux frais de transport. À noter, chez nos voisins belges, allemands et polonais, les réformes sont tout autant importantes, ce qui est lié aux décalages et aux mues opérés lors de la crise du fipronil. Les éleveurs sont également mis à contribution.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…