Aller au contenu principal

Porc : un vent de fermeté aux États-Unis à surveiller de près

Porc : La semaine a été marquée par une nouvelle baisse des cours espagnols, entre marché fourni et demande terne, qui plus est limitée par le jeudi férié. Un jour chômé qui laisse entrevoir des retards d’enlèvement et un regain pression sur les prix à court terme. Toutefois, le nord de l’UE présente des signes de retour à l’équilibre. En Allemagne, la cotation a été maintenue mercredi, incitant les états membres voisins (Belgique, Pays-Bas, Danemark) à faire de même.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Le porc en hausse en Europe, la viande doit suivre

Porc : Les grands bassins de production européens l’attendaient depuis…

Viandes
Porcelet : Danemark et Pays-Bas, les fournisseurs de l’UE

Porcelet : En cumul de janvier à août, un peu moins de 17,5 millions de…

Viandes
Viande de porc : entre début de mois et intempéries

Découpes : Le début de mois se traduit par un retour progressif des…

Viandes
Porc : le creux d’offre confirmé au Nord tire le Sud

Porc : La cotation allemande a repris 6 centimes mercredi, confirmant ainsi la…