Aller au contenu principal

Pêcheur de saveurs rebondit grâce à l’innovation

En difficulté il y a deux ans et après avoir arrêté son activité surgelés, Pêcheur de saveurs (ex-Nicot Gourmet) mise sur l’innovation autour des produits frais. Vingt-cinq produits sortent régulièrement de son service R&D tels que des tartinables de poisson (maquereau, sardine, saumon ou thon) au fromage frais. En 2018, l’entreprise vise un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros, contre 6,5 millions d’euros réalisés l’année dernière.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Saupiquet cherche à redynamiser des segments vieillissants

Présent à 80 % en restauration collective, Saupiquet-Furic Restauration tente…

Carnet
Alain Jolly

Alain Jolly, 56 ans, vient de prendre la direction d’IDMer, l’institut technique dédié à la R…

Produits de la mer
Halieutis lance Vertigú, marque de finger food

Dans le cadre de son projet H2020, la filiale du groupe Roullier présentera…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Labeyrie Fine Foods mise sur la différenciation

Après une période de fêtes difficile où la marque a sauvé les meubles,…