Aller au contenu principal

Œufs : toujours moins de cage, toujours plus d’alternatif

Alors que le printemps est souvent synonyme d’accalmie et de net repli tarifaire, 2017 a quelque peu dérogé à la tradition, Une tendance qui s’explique, aux dires des professionnels, par une offre moins étoffée que prévue mais aussi par une consommation plus tonique qu’à l’accoutumée. Un ressenti que viennent confirmer les derniers relevés Iri. Ceux-ci font état d’une hausse de 1,8 % des ventes d’œufs en hyper et supermarchés en juin par rapport à mai, sous l’impulsion des œufs alternatifs et malgré le désintérêt chronique pour l’œuf de cage.

138,3 millions d’œufs plein air et un peu moins de 65 millions d’œufs bio ont été écoulés en juin, soit respectivement 6,8 % et 11,6 % de plus qu’un mois plus tôt. Des volumes qui dépassent de 4 % et 13,4 % leurs niveaux de la même période de 2016. À l’inverse, seulement 213,3 millions d’œufs de cage ont été vendus par ce circuit : c’est 3,7 % de moins qu’un mois plus tôt et 5,9 % de moins qu’en 2016.

Même tendance en valeur ; alors que les ventes s’accroissent de 8,3 % pour le plein air (à plus de 34,8 M€) et de 15,5 % pour le bio (23,6 M€), la cage perd 3,3 % (31,7 M€).

L.-A.L.


En relation

Aviculture
Volaille : consommation décevante en octobre

Volaille : Le mois d’octobre n’a pas été porteur pour les viandes et…

Aviculture
Œufs : hausse des achats pour les calibres M et P

La consommation d’œuf en France se maintient fermement.

Aviculture
Volaille : les produits d’hiver perdent du terrain

Volaille : Le printemps donne un nouveau coup à la demande, déjà faiblissante,…

Aviculture
Volaille : net rebond de la consommation apparente

Volaille : Calculée par bilan, la consommation française de volaille a…