Aller au contenu principal

Œufs contaminés : la population française hors de danger

© DR

Le ministère de l’Agriculture a déclaré vendredi qu’aucune utilisation du produit contenant du fipronil, le Dega 16 (non référencé en France), n’avait été constatée dans les élevages enquêtés. Il a signalé 2 cas d’établissements (en Moselle et Vendée) ayant réceptionné des ovoproduits contaminés en provenance de Belgique. Les établissements producteurs d’ovoproduits ayant réceptionné des œufs contaminés étaient toujours au nombre de 5. Enfin, 2 centres de conditionnement d’œufs (Nord et Somme), avaient reçu des œufs de consommation contaminés des Pays-Bas et de la Belgique. Un premier lot de 196 000 œufs provenant de Belgique a été mis sur le marché entre le 16 avril et le 2 mai et consommé « sans impact constaté sur la santé ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières
56 opérateurs victimes de la fraude au fipronil

Le point ministériel daté du 14 août sur la contamination au fipronil d’œufs…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les Français plus sensibles aux discours des « anti »

Depuis 2013, les inquiétudes alimentaires des Français ont évolué.

Fruits et légumes
Eviter la consommation de betteraves crues, recommande la DGCCRF

La DGCCRF rappelle aux consommateurs ainsi qu’aux professionnels et gestionnaires d’…

Dossiers
Consommateurs peu inquiets

Les gouvernements déclarent systématiquement quel est le risque en santé humaine de chaque…