Aller au contenu principal

Les fabricants de pâtes inquiets de la hausse des ovoproduits

Heimburger, fabricant des pâtes d'Alsace Grand'Mère, souffre du manque d'oeufs. © DR

L’équivalent de 7 œufs par kg de pâtes IGP d’Alsace est la quantité incompressible qui lie fortement les trois fabricants à des contrats d’approvisionnement en ovoproduits. Valfleuri, le plus important, Heimburger (pâtes Grand Mère) ainsi que le petit Thirion sont des plus inquiets de la hausse des prix et du risque de rupture de leur matière première. Ce risque est ouvertement évoqué par les communications du Snipo (syndicat national des industriels et professionnels de l’œuf). Aussi, tous les fabricants de pâtes sèches aux œufs, comme Pastacorp, ou de pâtes fraîches pour la GMS ou le food-service (Pastacorp, Lustucru, Panzani) sont en contact avec le Snipo pour tenter d’anticiper. Le Sifpaf (syndicat des industriels fabricants de pâtes alimentaires de France) lance une alerte.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Volailles
Soutien complémentaire de l’UE à la lutte contre la précédente grippe aviaire

Un règlement d’exécution de la Commission européenne du 20 février établit les mesures…

Charcuterie-Traiteur
Labeyrie dévoile les coulisses de la fabrication de son Pata negra

Après le foie gras, le saumon fumé et le caviar, Labeyrie se lance dans un…

Focus produits
En Espagne, le bio s’exporte plus qu’il ne se consomme

Si l’agriculture bio espagnole doit son développement à l’exportation, le…

Volailles
Les leçons à tirer de la crise du fipronil

Le 29 août, la liste officielle des œufs et produits à base d’œufs dépassant la limite maximale…