Aller au contenu principal

La Chine va taxer le poulet brésilien

La Chine a annoncé ce vendredi l'imposition de droits anti-dumping à l'importation de poulet du Brésil, premier fournisseur du géant asiatique. Une enquête engagée l'an dernier a mis en évidence que les importations de poulet brésilien à des prix inférieurs à leur coût de production « causaient un tort important » au secteur de la volaille en Chine, a expliqué le ministère du Commerce dans un communiqué. En conséquence, les douanes chinoises imposeront une taxe de 18,8% à 38,4% sur la valeur des importations, un taux variant en fonction du producteur de la viande. Cette mesure est annoncée alors que Pékin s'est engagé à augmenter ses importations des Etats-Unis, notamment de produits agricoles.


En relation

Viandes
PDGDelta va construire quatre nouveaux abattoirs au Maghreb

Le promoteur français PDGDelta annonce avoir signé quatre contrats de construction d’abattoirs…

Autres filières
L'OMC donne raison aux USA face à l'Indonésie

Un panel de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) s'est prononcé jeudi en faveur des Etats-…

Volailles
La dinde américaine accède à la Nouvelle-Zélande

Les entreprises de volailles américaines sont autorisées à livrer des produits de dinde crus et…

Volailles
La Thaïlande pourrait exporter 750 000 t de volaille en 2017

Selon le ministre de l’agriculture Thaïlandais, son pays pourrait exporter 750 000 tonnes de…