Aller au contenu principal

La CGI prône une simplification des textes

Hugues Pouzin, directeur général de la CGI. © Passion image

La Confédération du commerce de gros et international (CGI) a été reçue le 30 juin dernier par le cabinet de Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation. À cette occasion, les thèmes des ateliers lui ont été présentés. Ainsi la CGI souhaite s’impliquer dans cinq ateliers : développer les initiatives locales et créer des synergies, conquérir de nouvelles parts de marché sur les marchés européens et internationaux, rendre le prix d’achat de produits agricoles plus rémunérateurs pour les agriculteurs, adapter la production agricole aux besoins des différents marchés et aux besoins des transformateurs et enfin améliorer les relations commerciales et contractuelles entre producteurs, transformateurs et distributeurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
La répartition de la valeur, priorité des états généraux

Les états généraux de l’alimentation débuteront « début juillet », sous le pilotage du…

Dossiers
Une « vraie vision économique » espérée

Coop de France est convaincu que la question centrale de la rémunération des producteurs passe…

Produits laitiers
Le ministre de l’Agriculture a salué les hausses annoncées des prix du lait

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, s'est félicité mercredi des…

Fruits et légumes
Pro Natura s’installe sur le Min de Toulouse

A partir de janvier 2017, le Min de Toulouse accueillera le grossiste Pro Natura sur une surface…