Aller au contenu principal

Fruits frais : hausse du déficit commercial en début d’année

Sur les quatre premiers mois de l’année, la France a accentué son déficit commercial de 2 % en fruits frais par rapport à la même période de 2017, selon FranceAgriMer, ce qui le porte à 793 000 tonnes. En cause, surtout, la baisse des exportations, tirées vers le bas par le repli de 3 % des ventes de pommes, premier fruit expédié à l’étranger par l’Hexagone. À noter toutefois, la forte réduction (-22 %) du déficit des échanges de fraises entre janvier et mai 2018 comparé à l’année précédente. Une tendance liée à la chute de 22 % des importations — surtout d’origine espagnole — à 44 150 tonnes, qui a compensé la baisse de 21 % des exportations à 8 200 tonnes.

En valeur, l’aggravation du déficit pour les fruits frais est encore plus marquée, puisqu’il progresse de 4 % en quatre mois et dépasse à nouveau la barre du milliard d’euros (1,058 milliard). Il n’était que de 976 millions d’euros il y a deux ans.


En relation

Fruits et légumes
Une campagne compliquée pour la carotte

Entre diminution de la production et baisse des prix, Agreste dresse un tableau assez maussade…

Produits laitiers
Poudre maigre : reprise du commerce mondial en 2017

L’Union européenne a exporté près de 339 000 t de poudre de lait écrémé sur…

Viandes
Ovins : l’UE importe moins et exporte davantage

Ovins : La croissance de la demande mondiale, tandis que la consommation…

Fruits et légumes
[infographie] Légumes : en 2017, le déficit commercial s’est résorbé

À l’inverse des fruits, le déficit commercial français sur les légumes s’est amélioré en 2017,…