Aller au contenu principal

Etats généraux : Un élargissement à l’environnement est demandé   

La première fédération environnementale de France a lancé mercredi un appel au président Emmanuel Macron pour que les Etats généraux de l'alimentation incluent la société civile, et pas la seule profession agricole. « Nous nous interrogeons sur le flou qui entoure ces Etats généraux de l'alimentation et les objectifs poursuivis », écrivent, dans une lettre ouverte, les présidents des associations fédérées par France Nature Environnement (FNE). « Les déclarations de ces dernières semaines annoncent une participation restreinte aux représentants agricoles, distributeurs et transformateurs, et sur le seul sujet du partage de la valeur.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
La répartition de la valeur, priorité des états généraux

Les états généraux de l’alimentation débuteront « début juillet », sous le pilotage du…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Stéphane Travert prépare les Etats généraux de l’alimentation

Le nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a entamé hier une série d’entretiens…

Dossiers
« Ce qui est vital : stopper la guerre des prix »

Les Marchés Hebdo : Qu’attendez-vous de ces états généraux de l’…

Dossiers
Une « vraie vision économique » espérée

Coop de France est convaincu que la question centrale de la rémunération des producteurs passe…