Aller au contenu principal

Cognac : le transfert de vignes de Loire-Atlantique jusqu'en Charente était légal

© DR

Le tribunal administratif de Poitiers a estimé mercredi que huit viticulteurs de la région de Cognac, qui avaient profité d'une faille administrative pour acheter à bas prix puis arracher des vignes en Loire-Atlantique avant de replanter en Charente, avaient agi en toute légalité. Le cognac est une zone d'appellation géographique en tant que spiritueux mais pas ses vignobles. Des viticulteurs ont utilisé cette distinction pour acheter à moindre prix dans d'autres régions de France des vignes qu'ils arrachaient aussitôt. Ils obtenaient ainsi des droits de replantation qu'ils transféraient sur des terrains de la zone Cognac, à très forte valeur ajoutée. Une astuce rendue depuis impossible par une modification de la réglementation.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières
Augmentation en 2017 du contingent de rhum à fiscalité réduite

La commission européenne devrait accéder « au plus tard courant 2017 » à la demande des…

Réglementation
Bière : les nouveaux usages désormais réglementés

Obsolète, le décret de 1992 vient d’être actualisé pour adapter la…

Autres filières
AOP et IFP vitivinicoles : 8% de non-conformités

Lors de sa dernière enquête relative aux indications géographiques vitivinicoles, les enquêteurs…

Autres filières
Filière vitivinicole : le respect des délais de paiement mis en cause

La DGCCRF a contrôlé le respect des délais de paiement et des règles de facturation dans le…