Aller au contenu principal

Affecté par la crise agricole, Terrena renonce à publier son résultat net

Terrena a beaucoup souffert en 2016 de la crise agricole et des conditions de marché et renoncé à publier son résultat net. En 2016, son chiffre d'affaires a augmenté de 3% à 5,2 milliards d'euros grâce aux acquisitions du volailler Doux et de Soprat, mais à périmètre comparable, il a reculé de 5,2% en raison de la crise agricole, selon un communiqué diffusé jeudi. Outre la crise climatique des céréales, celle du lait et de la plupart des productions animales, les résultats ont été affectés « par la guerre des prix » subie « au Moyen-Orient, principal marché de Doux qui a rejoint Terrena en avril 2016 », a précisé Maxime Vandoni, DG du groupe, cité dans le communiqué.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Bénéfice en hausse pour Cargill

Cargill, groupe nord-américain de négoce et de transformation de matières…

Charcuterie-Traiteur
Lur Berri poursuit son développement

Le groupe coopératif investit dans de nouveaux ateliers de canards gras, chez…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le groupe Cavac résiste grâce à sa polyvalence

Les résultats de la coopérative vendéenne sur l’exercice 2015-2016 sont en…

Viandes
Ventes en hausse de 7% pour Cherkizovo en 2016

Le groupe russe Cherkizovo a vu ses ventes progresser de 7% à 82,4 milliards de roubles en 2016…